Association des piegeurs marnais

Association des piegeurs marnais



https://static.blog4ever.com/2016/05/818046/artimage_818046_7000271_201703055306942.png


   bonjour  et   bienvenue  sur  le  site 

              des  piégeurs  marnais

Ce site a pour but d'unir tous les piégeurs de l' a . p . m -5 1

et de faire connaitre notre association aux entreprises et au publics  qui ont a faire face à des

dégâts  d'animaux de la  faune  sauvages pouvant causer du préjudice avec des conséquences

financières  très  importantes  ( ex : fouines dans l'isolation des combles, culture ravagée ex :

corbeaux sur tournesol, maïs ). si vous êtes concernés, une déclaration de dommages    et une demande d'intervention   sont à nous faire parvenir à : piegeursmarnais@aol.com ou au 03 26 42 94 22  et l'un de nos 550 adhérents   interviendra bénévolement dans les plus brefs délais .

 

           Le  piégeage  une  nécessitée  pour un bon équilibre de la  biodiversité
        le piégeage  est  une  régulation  et  n'est  en  aucun  cas  une  éradication. 
                                                    LE MOT DU PRESIDENT (octobre 2019)
 
        Notre liberté fout le camp !
 
     Il y a quelques années maintenant, lorsque les membres fondateurs de l'APM m'ont confié la direction de notre association, la liste des animaux piégeables était composée de six espèces d'oiseaux et de dix espèces de mammifères. Vingt trois ans plus tard il ne reste plus sur la liste des animaux susceptibles d'occasionner des dégâts dans le département de la Marne que huit espèces au total (dont quelques espèces exogènes), soit une baisse d'environ 50%. A l'époque le slogan à la mode de nos dirigeants cynégétique était : gestion, piégeage, aménagement, désormais le fameux tabouret à trois pattes semble bien bancal.
     En plus de cela, aujourd'hui, nous assistons sur l'ensemble du territoire national à des actions contre le monde de la chasse, attaque de la grande vénerie et de la chasse sous terre, destruction de miradors, incendie de la FDC de l'Ardèche et pour le piégeage c'est pareil, dégradation et vol de pièges sont désormais le quotidien des piégeurs.
     Que dire de ces boucheries attaquées et de ces élevages de volailles détruits, les agressions deviennent un mode d'action courant chez nombre d'associations anti-chasse, anti-viande, bref… anti-tout, le rythme et la violence de leurs actions s'intensifient en totale illégalité. Trois pelés extrémistes décident un beau jour que l'on ne doit plus manger de viande!... Que l'on ne doit plus chasser !... Mais de quel droit ! Et encore, aujourd'hui je ne vous parle pas du coq Maurice, à qui quelques huluberlus voudraient bien couper le sifflet, quel monde de dingues !...
 
 
       
 François MARTIN.